MESSAGE POUR LES VNOUS ❤

Bonjour les solidaires,

La semaine passée j’ai reçu un émouvant mot d’un ami qui est en UK et qui m’a demandé de vnous faire parvenir son message

« Depuis l’Angleterre, j’adresse cette lettre à mon pays de cœur.

Je ne sais pas très bien comment ni ou commencer mais je tenais à vous écrire pour vous remercier pour votre engagement et votre gentillesse et vous rappeler vos nombreux soutiens.

J’ai fait traduire cette lettre en Français, en espérant que mes mots seront précis et remplis de sens.

Je peux difficilement vous exprimer ma gratitude. C’est pourquoi j’ai essayé de trouver les mots qui ont leur juste valeur dans votre langue maternelle.

Je tiens particulièrement à remercier les familles qui m’ont hébergé et qui m’ont permis de trouver une place au chaud quand le froid nous congelait.

Merci de m’avoir soutenu, merci pour les mots qui m’ont inspiré, les positions qui m’ont supporté et pour les sourires échangés durant une année.

Merci d’avoir partagé avec nous nos joies, nos peines et nos chagrins.

Remerciement particulier à ceux qui nous comprennent sans même nous adresser un mot.

Merci à ceux qui ont pu lire dans nos pensées et percevoir la douleur dans nos yeux malgré le sourire sur nos visages.

Nous sommes désolés d’avoir apporté de la tristesse et de la souffrance dans votre vie, ce n’était pas du tout notre but mais juste la réalité à laquelle nous étions confrontés.

Merci aux enfants, leur solidarité, leur amour et leur innocence nous a fait espérer que jamais nous ne grandiront et réaliser que grandir c’est un piège. Ils nous manquent tellement.

Merci pour les billets de train que vous nous avez donné pour voyager en toute sécurité.

Merci pour le téléphone que vous m’avez offert quand mon téléphone était cassé.

Merci de m’avoir véhiculé quand j’avais besoin d’un chauffeur.

Merci beaucoup de m’avoir emmené chez le médecin quand j’étais en mauvaise santé.

Merci beaucoup pour les médicaments que vous avez acheté pour moi quand je suis tombé malade.

Merci d’être notre famille quand nos familles sont si loin de nous…

Je ne peux pas nier que mes larmes ont coulé en écrivant cette lettre parce que je sais que vous allez me manquer terriblement.

Merci d’avoir pris des risques pour nous protéger et parfois d’avoir eu des problèmes en voulant nous aider.

Merci beaucoup pour votre gestion de nos émotions et de nos colères et de gérer calmement l’attitude et le comportement désagréable de certains au parc.

Pour cela je me permets de présenter mes excuses au nom de tous.

Merci beaucoup aux bénévoles qui sont là pour nous et partagent avec nous les soirées au parc dans le froid, la pluie, en gérant la faim et la soif.

Merci pour vos interventions au parc et pour vos actions quand la police met en place des actions d’arrestations.

Merci d’être à nos côtés dans toutes les situations difficiles.

Merci pour toutes les manifestations et actions de protestations et vos engagements pour la liberté, l’égalité, la justice et l’accueil des migrants.

Nous n’oublierons jamais votre hospitalité, votre générosité, vos attentions, votre solidarité.

Merci beaucoup de nous avoir traité comme un membre à part entière de votre famille.

Merci beaucoup pour les fêtes que vous avez organisé pour nous et pour celles auxquelles vous nous avez emmené.

Je tiens également à remercier les contrôleurs de trains ; ceux qui nous ont montré que la solidarité et les beaux esprits existent partout.

Merci beaucoup aux policiers qui nous ont montré qu’ils ne sont pas d’accord avec leur hiérarchie et ont partagé leur solidarité, même quand il est difficile pour eux de le montrer. Nous comprenons leur solidarité même à partir de tout petit signe et je tiens vraiment à ce que ce message leur soit dédicacé.

Merci beaucoup pour toutes les belles paroles que vous m’avez offertes. Au-delà des mots gentils, ils soutiennent tellement et beaucoup plus que vous le pensez.

Merci de nous offrir du soutien juridique quand nous sommes arrêtés et mis en centre fermé.

Merci de renvoyer les corps au pays d’origine lorsqu’une personne meurt ou se suicide à l’intérieur d’un centre fermé.

Merci d’organiser un enterrement digne quand vous ne pouviez pas trouver l’identité pour envoyer le corps à sa maison.

Merci de vous battre pour leur dignité.

Enfin, ils ont eu une touche de dignité dans la mort!

Merci de continuer à nous accompagner même quand nous quittons la Belgique.

Merci de nous aider, même quand nous sommes au Royaume-Uni en apportant nos sacs et en trouvant un logement même lorsque nous sommes loin de la Belgique.

L’histoire est témoin de toutes ces actions.
Merci la Belgique.

Un remerciement également particulier pour ceux qui n’utilisent pas Facebook ou les médias sociaux. Eux aussi nous aident, nous ne savons rien à leur sujet et ils ne sont pas en contact avec nous, mais ils sont dans nos cœurs. Ils sont nos anges cachés.

Merci aux Italiens, aux Français, aux Espagnols, aux Portugais, aux hongrois, aux allemands, aux vietnamiens, aux chinois, aux Marocains, aux Algériens, aux Turcs, aux Kurdes et aux libanais, et tous les autres que j’ai rencontrés et qui sont au service de l’humanité, j’espère n’avoir oublié personne.

Merci à tous pour votre part dans mon voyage.
Merci beaucoup pour toutes les organisations et associations qui font le meilleur et essaient de changer la politique et de lutter pour l’humanité et la liberté et la justice.

Merci pour votre présence. Vous avez toujours été là dans les moments de joie et de désespoir.

Je tiens également à remercier mes meilleurs amis en Belgique qui sont là tous les jours à mes côtés, j’apprécie vos efforts et notre amitié et vous remercie pour l’amour et le soutien que vous m’avez apporté.

Vous avez ma gratitude pour toujours. Si je pouvais vous donner une chose, ce serait la capacité de vous voir à travers mes yeux, seulement alors vous comprendrez comment vous êtes vraiment unique.

Merci beaucoup au traducteur que j’ai fatigué avec ma lettre.

Merci pour le destin qui m’a amené ici.
Nous ne rencontrons pas des gens par accident. Il y a toujours une raison pour laquelle vous les rencontrez. Ils traversent notre chemin pour une raison : Soit vous avez besoin d’eux pour changer votre vie ou vous êtes celui qui va changer la leur.

Merci la Belgique vous avez changé ma vie!
Merci de m’avoir rassuré sur le fait que le monde va toujours bien.

Ma vie et mon confort est ici, mais la réalité me dit quelque chose d’autre. Parfois, la réalité est illogique et on ne peut rien y faire.

Un jour, quand vous êtes prêt à partir, les souvenirs commencent à vous faire peur…
Vous n’avez jamais vraiment envie de quitter l’endroit que vous aimez et l’endroit où vous avez tous vos meilleurs souvenirs. Vous laissez une partie de vous là-bas.

Ce ne sont pas seulement les mauvais souvenirs qui te rendent triste, mais ce sont les souvenirs heureux que vous savez pertinemment qui ne se reproduiront plus.

Ces moments heureux et ce temps passé, ils ne s’envoleront pas. C’est l’expérience la plus difficile que de quitter les gens avec qui vous avez vécu une partie très importante de votre vie. Nous savons tous que certains souvenirs restent à jamais.

Certains de ces souvenirs ne quittent pas mes os. Comme le sel dans la mer; ils font partie de moi et je les porte.

Tant que la mémoire de certains amis bien-aimés vit dans mon cœur, je dirai que la vie est bonne.

Merci à tous pour ces souvenirs.
J’espère rester dans vos cœurs autant que votre présence est dans le mien.
Je suis au Royaume-Uni mais mon cœur est en Belgique.

Je vous aime tous et je ne vous oublierai jamais.

Merci la Belgique
J’ai eu l’honneur de vous rencontrer. »

A. H.