Entre beauté, difficultés et miracles.

Si dans ce groupe, beaucoup de choses se partagent, j’ai décidé aujourd’hui de vous écrire, en quelques lignes, un petit bout de mon histoire. Entre beauté, difficultés et miracles.

Ahmed est arrivé d’iraq en 2015 avec sa maman. C’est dans un centre fedasil peu loin de chez moi, que depuis lors, il passe son quotidien.

Un beau jour, nos chemins se sont croisés… Et, oui, je peux le dire, nos coeurs se sont trouvés.
Si différents, et en même temps si égaux. Quand je suis avec lui, je suis sur une autre planète.
Me voilà amoureuse d’un doux jeune homme venu d’un autre monde.

De notre petit nuage, nous voilà vite redescendus, lorsque une nouvelle décision négative et un ordre de quitter le territoire est arrivé entre ses mains.

Je l’abandonne?
Je dis à mon coeur que je trouverai bien un jour, un autre garçon de mon pays qui a le luxe d’avoir des papiers?
Ni l’un ni l’autre.
Si je ne sais pas où tout cela nous mènera, mais je décide de remuer ciel et terre pour que cette histoire de « papiers » ne nous séparent pas.

Les papiers, les papiers…
On a le même coeur, on est tous égaux et pourtant… ces foutus papiers!

Mes parents, fort prudents, et un peu inquiets… se retrouvent finalement mes deux plus fidèles alliers dans ce combat.

C’est ici que les premiers miracles ont commencés à venir à la lumière…
Ahmed et sa maman sont logés chez des amis à moi, reçoivent une aide financière, et sont en sécurité.

Mais après?
Vais-je pouvoir un jour vivre cet amour que le ciel nous a offert?
Des larmes, de l’espérance, des questions, de la colère, de la tendresse. Tant de sentiments nous traversent.

Mais Ahmed et moi sommes de grands rêveurs. On ne manque pas de faire des projets, des rêves, aussi fous soient-ils.
Que c’est bon de rêver!

Le dossier est entre les mains du commissariat… les choses stagnent.

Un beau jour de janvier, je reçois un coup de téléphone ; une opportunité de travail en Espagne. Ouille ! Hors de question.
Je ne vais pas partir si loin. Je veux être présente pour Ahmed et sa maman.

Mes parents, les meilleurs, me disent d’aller tenter ma chance, qu’en Belgique, je ne peux rien faire pour le moment qu »ils prendront soin de Ahmed et sa maman.
Pas facile…. Mais je décide de m’envoler vers l’Espagne pour ce nouveau travail.

Ce petit « oui » que j’ai dit à ce moment-là, cette décision d’accepter cette opportunité d’aller travailler en Espagne, a changé ma vie, a changé la sienne, a changé la notre.

Un miracle, suivi d’un autre miracle, et encore d’un autre…

Ahmed est désormais résident espagnol.
Ahmed parle, chante et rappe en espagnol.
Ahmed et moi sommes amoureux de la vie.

Ahmed m’a demandé ma main…

Vendredi prochain, nous nous marions. 🌷

« Si tu peux le rêver, tu peux le faire. »
🙏❤