Tu sais que tu es hébergeuse ou hébergeur si…

Tu sais que tu es hébergeuse ou hébergeur si…

  • en 1 mois tu as doublé ton nombre de contacts FB
  • tu vis des émotions intenses que tu ne peux partager qu’avec des gens qui étaient de parfaits inconnus la semaine précédente
  • tu as multiplié par 3 ta consommation de sucre, par 10 ta consommation de sardines et par 1000 ta consommation de harissa
  • ta brave machine à laver ne s’est jamais sentie aussi indispensable parce que tu lui dis avec affection chaque vendredi « ne me quitte pas… »
  • tu regardes des tutos pour apprendre à couper des cheveux africains et que tu ris tu ris quand tu passes à la pratique en te disant que ouf, les cheveux ça repousse de toute façon…
  • tu commences à connaître par cœur les paroles d’un tube dans une langue complètement incompréhensible
  • tu commences à manger des plats à l’aspect étrange avec les doigts (et qu’en plus tu adooooooores ça !!) et que tu te nourris plus souvent d’injera que de moules frites…
  • tu déposes un gros sac de vêtements et de couvertures à l entrée de la boîte où tu travailles au moins une fois par semaine en disant: « Une amie (que tu n’as jamais vu de ta vie) va passer le prendre dans la journée, merci merci beaucoup! »
  • tu ne dors que d’un œil parce que tu as des petits nouveaux sous ton toit, et que 3 jours plus tard tu ne dors que d’un œil parce qu ils ne sont plus sous ton toit et qu il fait caillant purée purée qu’est ce qu’il fait caillant…!
  • tu te sens vivant plus que jamais parce que wowww toute cette solidarité et cette générosité, tu savais pas que ça pouvait exister et ça fait un bien fou !!!
  • tout-à-coup toutes tes valeurs sont bousculées et que tu ne te prends plus la tête pour des futilités , mais que c’est juste VITAL de trouver pour demain un vieux GSM tout cabossé avec une vitre toute lézardée (bon, admettons que ça peut paraître un peu ésotérique comme quête du Graal)

Et puis un jour, tu sais que tu es hébergeur si, comme ça vient de m’arriver ce matin pour la première fois, tu reçois un appel de UK alors que tu travailles, et que subitement, au milieu de l’incompréhension la plus totale, tu ris et tu pleures en même temps en parlant un anglais improbable…

Et là ce soir, il y a la présence à distance de deux princesses pleines d’espoir. Elles ne seront plus dans mon foyer mais dans mon cœur pour toujours. Je suis en pensée avec elles, avec une grande joie et une immense admiration.

Merci à vous les vnous, qui m’avez parrainée, soutenue, orientée, rassurée dans cette aventure incroyable! Merci aux si précieux drivers sans lesquels l’hébergement ne serait pas possible. Merci à tous les colibris et tous les acteurs généreux de cette fabuleuse Plateforme!

Que l’aventure continue! Daï daï daï!