Journal intime d’un hébergeur

Il est 21h, un appel, No Caller ID sur l’écran.

  • Bonsoir monsieur
  • Bonsoir
  • Ici le commissariat de la police à La Louvière.
  • 🤔
  • J’ai un certain E chez moi. Il a été arrété sur le train sans billet et sans papiers. Il me dis qu’il a été logé chez vous hier soir.
  • C’est vrai
  • Je te le dépose ?
  • Pourquoi pas.
  • Vous habitez où monsieur ?
  • A la rue xxx, numéro xx à BXL
  • A BXL ? J’ai compris que vous habitiez La Louvière.
  • Non non, à BXL.
  • Alors ça serait compliqué.
  • Vous pouvez le déposer à la gare et il trouveras le chemin vers moi.
  • On va faire ça alors.

…5 mins plus tard

Le gsm re-sonne

  • Bonsoir monsieur, ici la police. Le gars a eu faim, il est parti manger un truc et en revenant je le mettrai sur un train vers BXL. Ca va ?
  • Beeeeeh, oui, parfait.

Dépassé par mon étonnement je n’ai même pas remercié ce policier si gentil et respectueux.

Dans la photo, ce matin, premiers essaies d’écriture en Hébreu tellement exotique pour eux.