Noël est passé.

Noël est passé.
Nous étions nombreux autour de la table. Trente-deux, petits et grands.
Noël est passé.
Sans frénésie de cadeaux, par respect.
Sans tralalas ni foie gras.
Mais une belle table avec un chemin de bougies et leur petite flamme tremblotante, joyeuse et chaleureuse.
En son centre, une humble petite crèche en porcelaine blanche.
Noël est passé.
Un bouquet de langues, français, amharique, tigrinia, soudanais, irakien dans un vase d’anglais si pauvre en mots mais si riche en coeur pour partager, jouer, rigoler…
Noël est passé.
Catholiques, orthodoxes, musulmans, blacks and whites unis pour un soir de fête, pour une trêve dans le tourbillon de nos vies, dans le fracas des leurs.
Au chaud.
Noël est passé.
Entourés de nos enfants chéris , de nos petits-enfants adorés, de nos enfants de coeur.
Noël est passé.
Jamais je ne l’oublierai.