N’oublions pas que vnous sommes là pour les héberger, les protéger, leurs rendre leur humanité … et les aimer, parfois (souvent même) mais aussi et surtout pour les laisser choisir, grandir et partir ..

C’est l’histoire de I., 19 ans, ou plutôt 20 car le temps passe inexorablement … Il a une petite fille restée au pays et qui a vu le jour lorsqu’il était déjà sur la route. C’est l’invité le plus souriant qui a croisé ma route. Arrivé dans notre vie il y a un an, il est resté auprès de nous durant 2 mois pour ensuite laissé la place à Z. un de nos habitués – devenu bien plus que ça depuis sa sortie du centre fermé.
I. a donc pris son courage à deux mains et ne s’est pas laissé abattre. Il a trouvé deux nouvelles et merveilleuses familles qui prennent soin de lui avec amour. Mais depuis quelques jours, I. préfère rester dormir dehors ou à la gare malgré les risques, car I. a un conflit de loyauté … Lorsqu’il est chez vnous 1, vnous 2 pleure et ne comprend pas, et inversement Et I., ce qu’il ne veut surtout pas, c’est vous faire de la peine parce qu’il vous aime vraiment …
Alors I. vient parfois chez moi, prendre une douche, dormir quelques heures et laver son linge. Et son sourire à presque disparu …
Malgré toutes nos bonnes intentions, malgré tout notre amour, I. est perdu sans vnous et ne sait comment vous le dire.
Si vous vous reconnaissez dans ce récit, n’y voyez aucun reproche, aucun. Je sais combien vous devez vous en faire de ne pas le voir rentrer, de ne pas répondre à vos messages, vous qui l’aimez autant qu’il vnous aime.

N’oublions pas que vnous sommes là pour les héberger, les protéger, leurs rendre leur humanité … et les aimer, parfois (souvent même) mais aussi et surtout pour les laisser choisir, grandir et partir … surtout si nous les aimons, parfois (souvent même).

💕💞