Je suis fière de mes enfants si plein d'amour à donner et de joie à partager, prêts à apprendre et découvrir

Je ne peux pas vous donner leurs noms, je ne peux pas vous montrer leurs visages. Ils sont illégaux, sans papiers, migrants, même trans-migrants si on peut encore ajouter une sous catégorie à ces sous catégories d'humains...
Nous avons ouvert notre porte pour la première fois il y a un an à 4 Soudanais frigorifiés du parc Maximilien, 4 parfaits inconnus.
Après, il y a eu des dizaines de gars qui sont passés chez nous, certains juste pour une nuit, certains sont revenus, et d'autres sont carrément entrés dans nos cœurs et dans nos vies.
Le plus dur, ce n'est pas de les accueillir, on trouve toujours une petite place et de quoi manger...Non, ce qui est plus dur c'est d'entendre leur parcours, de les voir repartir, de savoir qu'ils passent des nuits dehors à se planquer dans des camions dans l'espoir de passer outre-manche. Le plus dur c'est de voir leur espoir s'effondrer, de les voir sombrer, de savoir que l'Europe les chasse avec une hypocrisie insoutenable. Le plus dur c'est de savoir qu'ils sont en route depuis des mois ou des années, c'est d'expliquer à mes enfants pourquoi ils sont si loin de leur famille, pourquoi ils n'ont pas de maison, pourquoi ils ont peur de la police. Le plus dur c'est d'entendre certains discours politiques, de lire les commentaires racistes.
Mais qu'il est doux le temps d'un week-end de voir mes enfants partager leurs jeux, de jouer les touristes sous l'atomium, de parcourir la carte du monde au son de musique Éthiopienne. C'est tellement facile de leur trouver une petite place et de rajouter un couvert. Je suis fière de mes enfants si plein d'amour à donner et de joie à partager, prêts à apprendre et découvrir. Le monde est tellement plus beau dans leurs yeux.
J&J,M,A,E, my Ethiopians kids, I have been so lucky to get to meet you. I am impressed with your determination, your smile, your journey, your wounds. So young, and yet, so much behind you. I love your laughs as well as your silences. I wish you all the best. May you reach your dreams of freedom. May life treat you good. I my heart, always.
See you in UK!