Mon grand coeur, mon idéaliste, mon apprivoiseur d'enfants.

Quinze jours déjà que mon E. a atteint son objectif.
Le plus doux des sourires.
Mon grand coeur, mon idéaliste, mon apprivoiseur d'enfants.
Huit mois de weekends partagés, de rires, de larmes, de découragement et d'espoir.
Mon fidèle, mon rêveur, mon idéaliste.
Mon musclé, mon footballeur.
Mon dévoreur de Danettes Expresso.
Mon chanteur.
Ses big hugs, ses "Mami" me manquent ...
Quinze jours qu'il me contacte de Londres, "so happy".
Et moi, rien que d'y penser, je ne taris pas.
Mais d'où vient donc toute cette eau ?
I wish you the best, my sweet Ermiras. I miss you and I will never forget you ... Thanks for you.