Son sourire est éblouissant.

Ce soir, dans mon jardin, il y a un gamin. Il vient d’arriver en Belgique après un an en Allemagne où sa demande d’asile a été rejetée. Nous sommes sa première famille.
Je le regarde par la fenêtre pendant que je pétris la pâte de la pizza. Il joue avec ma fille de 9 ans et le petit voisin. Penchés sur la mare dans un rayon de soleil, ils regardent les petites grenouilles se débattre pour monter sur une pierre. De temps en temps, ils lèvent la tête et rient de concert. Son sourire est éblouissant.
Quelques minutes avant, il m’avait dit par Google traduction interposé : « J’ai quitté mon pays par peur de la mort. j’ai quitté mon pays parce que je ne veux pas tuer quelqu’un. »