Ce soir, j’ai le cœur brisé....

Ce soir, j’ai le cœur brisé....

F et F , 25 ans , sont amis depuis qu’ils ont 13 ans.. Ils ont quitté l’Erythrée séparément, se sont retrouvés au Soudan, puis ont passé de long mois en Libye.... Leurs dos, bras, visages, portent les stigmates de la torture....

Puis la fameuse traversée, l’arrivée à Catane, et cette p***** de prise d’empreintes...

Ils ont rejoint la Belgique pour atteindre l’Eldorado et sont venus reprendre leur souffle chez nous un week-end, deux week-ends,....

Le troisième week-end, leur moral étant au plus bas, je leur ai proposé de les emmener à la permanence juridique de la plateforme ... on a rencontré Bertrand et Samir, supers efficaces, et mes 2 gars sont sortis convaincus de demander l’asile en Belgique ... on va se battre contre ce Dublin...

« if you don’t work on Monday, we go with you to stranger office » ....
Lundi pas possible pour moi, je leur propose mercredi, et de se metttre à l’abris jusque là...

Entre-temps, d’autres avis sont venus perturber leur optimisme, le rendez-vous de mercredi est annulé et je les récupère vendredi, complètement perdus..., pour un quatrième week -end...

Ce fut le plus pénible de tous...ils ne savent plus à quel Saint se vouer... ils sont psychologiquement au bout du rouleau,
« My life is bad, bad .... »

Je parle, beaucoup, beaucoup...,sur un papier, je leur fait un petit organigramme de leurs possibilités en pointant bien les risques, la légalité, l’illégalité, .... pour moi le moins risqué est le passage par l’office des étrangers en étant prêt à mener une bataille contre un éventuel Dublin vers l’Italie... Mais l’un des deux refuse d’y croire.... il est terrorisé....

Ce soir j’ai le cœur brisé car mes F vont se séparer... l’un ira à l’OE et s’en remet à Dieu... et l’autre remettra son sac à dos pour reprendre la route....

Je n’ai plus d’argument, j’ai abattu toutes mes cartes....

Je vais me concentrer sur mon premier F , il va avoir besoin d’être épaulé
On communiquera comme on peut il ne parle que le Tigrigna....
Je serai à ses côtés avec l’espoir que sa vie s’apaise et que plus jamais il ne puisse dire « my life bad bad »

Ma camisole anti-emotions fortes s’est brisée comme du verre , mais mes émotions sont peu de chose à côté de leur vécu...

Good luck boys ....