Nous sommes les maillons d’une chaîne bien vivante, très « ferme et humaine

« Pourquoi ils partent déjà demain? Ils pourront encore venir ? Promis ? Tu ne les laissent pas dormir dans le parc, hein! Ils n’ont même pas de pyjama! ». Le cri du coeur de mes petits.
J’enrage de devoir flouter leurs regards, de masquer leurs sourires et de les appeler ici par une initiale. Mais M, D et À sont – pour nous et pour tous ceux qui ont partagé avec eux un trajet, un repas, des chansons et beaucoup de rires – bien plus que des migrants en transit. Ils sont nos « brothers » de ❤️.
Merci A D et S pour le relais. Merci S C pour la soupe et les crêpes délicieuses !
Nous sommes les maillons d’une chaîne bien vivante, très ferme et humaine 😉🍀