Il s'appelle MO et je suis son BRO

Il s'appelle MO, il a changé ma vie.

Il n'y a que depuis peu, tout à fait par hasard, que j'ai lu sur Facebook un appel à l'aide d'une organisation que je ne connaissais pas : " Plateforme citoyenne. ". Très sceptique sur le sujet je me suis mis à lire tout ce que je pouvais trouver concernant cette organisation. Étant moi même pas vraiment de gauche, ni religieux mais plutôt pour une économie de marché, d'activation de la population, pour le maintien de nôtre sécurité sociale etc… (comme une majorité des flamands quoi mdr- et je le suis vraiment hein 'flamand') je me suis posé des milliers de questions. Plus que je lisais les témoignages, plus que ma raison me donnait des excuses pour ne pas répondre à l'appel de ce groupe. 'Je fais déjà tant de choses pour ceux qui sont autour de moi, pour ceux qui sont dans le besoin et en plus certains témoignent même de situations vécues lorsqu'ils ont aidé que personne n'enviera (bruits des invités, alcool engorgé, fumée de cigarette à l'intérieure même le fait d'être LGBTX pourrait poser problème et faut une sorte de feux vert…, et j'en passe…).'

En sortant mes poubelles ce soir-là, j'avais froid, très froid. Je suis rentré très vite et allumé le chauffage à mac. Je me suis installé devant la télé et je me suis engueulé.
Ce soir-là, seul chez moi, ayant une petite chambre vide avec un lit 1 personne je me décide à faire le lit. Je lis sur le site que faire, comment et… Je panique…. Je ne suis pas prêt, j'ai peur, faut enlever l'alcool de ma cuisine, mes biens importants doivent être mis en sécurité ... je n'ose pas. Ré- engueulade sur moi….

Faut quand même bouger son cul au lieu de critiquer ce qui se passe dehors et aider ceux qui n'y peuvent rien. Je décide d'envoyer un message sur la Platform néerlandophone, ont ile encore besoin de chauffeurs… Comme ça au moins je fais quelque chose… ; très vite un message perso je suis le bienvenu au parc pour faire chauffeur entre le parc et un centre d'accueil. Trop tard, faut que j'y aille. J'y vais. Je prends quoi ? Rien … oops j'ai encore des brosses à dents d'hôtels et des savons ... je prends le tout avec on ne sait jamais. 15 minutes plus tard j'arrive au lieu de rendez-vous. Je suis à la recherche d'une veste blanche…. Que de monde, tellement de yeux, j'ai l'impression que tout le monde me regarde… Je me présente, je suis chauffeur pour le centre, la croix rouge me trouve la bonne personne, une 'dame' avec un long manteau noir, le crâne rasé avec un grande mèche longue, ce sera ma 'boss', elle gère, j'ai confiance. 4 personnes par trajet vers le centre d'accueil, " le CAMP ".

Présentation rapide, les invités sont jeunes, gentils, ils ont froid, moi je commence à avoir chaud, à l'arrivé sur place je leur propose brosse à dents, savons etc… ils sont content. La dame qui m'a montré le chemin explique quoi faire ; Frédéric 4 personnes…. Et hop je repars vers le parc…. et re…. et re…. et on a plus d'hébergeurs… comment ? J'ose me poser la question 'comment ?'….

Les volontaires envoient des sms d'urgence, il en reste près de 30 à loger le CAMP est full, il n'y plus de places et moi je ne suis que chauffeur…. Je me l'étais promis, faut d'abord prendre ces dispositions, avertir qui de droit, je vais me faire gronder et il fait froid, et il pleuvine, il fait noir. Là, dans son coin grelottant il me regarde avec ces grands yeux sous sa casquette, un léger sourire, encore moins à l'aise que moi et son petit sac à dos…. Je lui parle, il est seul, il ne connaît personne, c'est aussi sa première fois. Il me demande ce qu'il doit faire … c'est ma première fois et j'étais à l'aise dans ma situation… faut demander aux vestes blanches… ou à ma boss moi je ne suis que chauffeur… .Je craque, discrètement je me dirige vers la veste blanche toujours souriante, s'il faut je le prendrais bien avec moi pour 1 nuit, elle ne le connaît pas, ma boss non plus… regardant autour de soi elles croient voir quelqu'un qu'elle connaissent et seul… mais moi aussi c'est ma première fois et elle ne me connaissent pas… Si je peux, c'est elles qui décident, cela réconforte, elles connaissent, je n'ai pas peur de Lui, on sera deux pour la première fois. Elles sont d'accords, en plus cela fait de toute façon un de plus qui ne devra pas dormir dehors. Je rappelle mes coordonnées et mon nom et me voilà en route vers la maison avec mon +1.

Une fois en route il aperçoit la photo de garde sur mon GSM et on en discute, je lui confirme ma petite histoire, 1 nuit pas plus, ne pas fumer à l'intérieure etc…, sa voix douce et gentille me rassure, très vite il est clair qu'il n'a pas dormi dans un lit depuis 4 jours, pareil pour la douche… Je le rassure de mon côté, je lui montre sa chambre ou le lit est fait, j'y avais mis un pyjama et un peignoir ainsi que des serviettes propres des pantoufles (il avait comme moi, enlevé ces chaussures en rentrent déjà), brosse à dents, etc… et je l'ai invité à la sdb, je lui propose de prendre un bain… il a peur de s'endormir dedans et prendra une douche. Se décoiffant de sa casquette il me montre sa tête, une grande tache ronde sans cheveux, je sais ce que cela pourrait être, ce n'est pas encore ancien, et vu son voyage je suppose que c'est lié au stress, il n'y a rien d'anormal ailleurs sur son corps me ré assure-t-il, ça ne gratte pas et ce n'est pas rouge.

Je l'invite à descendre tout son linge après sa douche de façon à pouvoir laver le tout pour le lendemain, ces yeux brillent. Je n'oublie pas de mettre un seau d'eau à côté de la toilette pour lui et j'attends qu'il descende. Il m'amène son linge, le tout tient dans une main…je lui montre la machine que je mettrais en marche. Il n'a pas faim, mais les pralines de Noel feront sa joie, échange de wifi et le reste sera pour demain… lors du réveil. Comme je bosse tôt il m'assure qu'il sera levé tôt. Il est déjà passe 1h du mat… je le laisserais dormir jusqu'à son réveil… je me décide à faire du homeworking. Il se réveille passé 10h.

Il descend avec son peignoir trop grand et pareil pour le pyjama, on rigole…. Il aime les œufs, moi pas, je ne cuisine jamais, lui encore moins, je lui prépare ces œufs offerts par mon boucher 'halal' du coin qui m'avait également " donné " pour une armée de condiments pour mon invité quand j'ai fait mes courses à l'aube…, Il manga à sa faim et prendra son café suivi de sa cigarette dans le jardin. On parle un peu, comme si on se connaissait depuis des lunes et sans rien demander de part et d'autre, il me montre la photo de son éventuel futur épouse, une photo de lui avec ces cheveux, il avait vu mes photos encadrées au living.

Il désire rejoindre le parc rapidement afin de rencontrer des compagnons de voyage car il est seul, trop seul depuis plusieurs jours. On s'échange plein d'informations, il peut compter sur moi, uni-directionnellement, je le rassure, il sourit, on se comprend. Comme j'avais fait sa lessive et vidé la machine pour veiller au séchage je lui ai trouvé un nouveau pantalon, de vrais chaussettes (il portait 4 paires de chaussettes trop petites), un vrai caleçon, un t-shirt thermique et préparé des bonnes chaussures de marche à sa taille. Là, je suis certain qu'il pourra se débrouiller quelques jours. Je lui garderais ces baskets au sec aussi longtemps qu'il désire dans ma cave. Je lui prépare son pic Nic pour la journée, voir même pour quelques jours

Nous voilà reparti vers le parc, le silence s'installe. Je le rassure qu'il peut me contacter quand il veut, il n'y a personne au parc. On se concerte, il en veut pas que je le dépose dans les centres de jours que j'avais vu sur la page d'info. Il décide, je le déposerais à la gare du nord, je lui donne des informations de sécurité pour son confort afin de ne pas attirer l'attention quand ce n'est pas nécessaire). On y est, la voiture est arrêtée, on doit se quitter, le silence s'installe, on prend une photo, on se serre la patte, on se regarde et je m'en vais.

Je reprends la route pour rentrer chez moi, je me rends vers sa chambre, le lit est fait. J'hésites un instant mais je décide à laver les draps et ces essuies directement. De toute façon ce lendemain je ne sais pas loger quelqu'un, impossible. Il y a du monde à la maison et je dois vraiment bosser. Il est 17h, fini le travail, je suis crevé… je m'assoupie et me réveille vers 19h… je me fait quelque-chose à manger et décide de retourner au Parc au lieu de me vautrer devant la télé. Je ferais le chauffeur, je connais maintenant
Arrivé au Parc je salue ces gens qui viennent de je ne sais ou, ces gens avec des vestes blanches avec toujours le sourire, ces anges que nous appelons les volontaires …. Je ferais chauffeur entre le parc et le Camp d'ailleurs je ne peux pas rester longtemps car mon réveil sonnera à 4 h le matin…donc je fais des allers-retours, comme un chauffeur de bus sauf que j'offre le petit plus à l'arrivée et j'essaie de faire comme au parc, sourire ! A chaque passage j'essaie de voir s'il n'est pas là. Je ne le vois nulle part, je demande aux vestes blanches mais ils ne l'ont pas vu…. Je reçois une demande de la Platform néerlandophone pour faire 2 déposes au- dessus de Leuven, il s'agit de 4 personnes qui pourraient être hébergées, je fais encore un dernier aller-retour au camp et regarde si je ne le vois pas…. Il n'y est pas … tant pis il est près de 23h et ce réveil… j'accepte de déposer 4 invités chez des nouveaux hébergeurs et puis… dodo….

C'est en rentrant que j'essaie de contacter quand même MO, je suis inquiet, il n'a pas été sur le net depuis qu'il a quitté ma maison ce matin, son GSM ne fonctionne pas…. En vain j'essaie de dormir, elle sera courte et c'est là que je me rends compte que ce bonhomme avec ces grands yeux et son sourire, il est rentré dans mon cœur…. Le matin je réessaye, j'essaye par la plateforme, ma productivité professionnelle n'a jamais été plus basse mes larmes ne peuvent m'éviter… je suis inondé….
Ce n'est que ce vendredi 15h que j'arrive enfin à avoir un signe de vie. Il va bien, il a trouvé une compagnie et ils furent invités chez un hébergeur à 4. Il est OK, je respire, je revis et je me rends compte que M sera à tout jamais dans mon cœur.

Il s'appelle MO et je suis son BRO, je le souhaite bonne chance et espère qu'il pourra très bientôt vivre une vie normale et si possible revoir l'amour de sa vie. Je le luis souhaite de tout cœur et de toute façon en attendant, il y a toujours ces chaussures dans ma cave qui l'attendent. En attendant, Son lit servira certainement à accueillir d'autres dans les jours et les semaines qui suivent.

Merci aux bénévoles pour tout ce que vous faites et merci MO pour m'avoir permis de t'accueillir, cela servira malheureusement à d'autres …et ce soir…. Je ferais chauffeur

Les manifs c'est peut-être bien - l'engagement actif personnel c'est vraiment mieux…