Alors...je récolte, je lave des gros pulls en laines pour emmitoufler nos amis de douceur.

Bonjour, cela fait un moment que je suis sur la plateforme. Plusieurs raisons nous empêchent d’héberger pour l’instant, le sommeil très compliqué de ma fille et le fait qu’on soit ensevelis dans les cartons de notre déménagement tout proche.
Je vous suis, vous encourage à distance, pleure beaucoup, souris aussi à la lecture de vos belles histoires. Complètement adictif ce groupe.
J’élève mes enfants dans l’ouverture aux autres et prépare mon compagnon à en faire plus dans cette belle chaine humaine.
Alors...je récolte, je lave des gros pulls en laines pour emmitoufler nos amis de douceur.
J’essaie de conscientiser mon entourage et leur donner envie de participer.
Je me sens un peu ridicule en apportant mon petit caillou à cette belle montagne de solidarité.
J’avoue que nous ne savons plus circuler dans la maison et que quand mon compagnon me voit arriver avec des sacs rempli que je lave et étend dans ce qu’il nous reste de salon, il rigole un peu.
Mais vers minuit, en faisant sécher des bonnets avec le plus grand soin et en décomptant les nuits au chaud, j’avais envie de vous faire un gros hug et vous dire à quel point je vous admire tous, aussi bien nos amis qui courent et se battent pour leur vie, que tout ces bénévoles qui démontent les préjugés et se donnent la main, unis. 💕