Je l’ai fait pcq je trouvais ça normal et ils m’ont émotionnée

Voilà presque une semaine que nous (ma chère mère et moi) avons décidé pour la première fois d’accueillir des réfugiés. Je ne savais pas que cette plateforme existait avant et quand ma sœur m’en a parlé, je ne me suis pas posé de questions, j’ai foncé. Comme je ne peux pas bcp me déplacer le soir (bébé oblige et pas de voiture) j’ai demandé à ce que qlqn m’amène mes premiers invités. 2 jeunes (plus jeunes que moi :o) soudanais. L’un parrait très affecté, l’autre plus endurcit. Tous les deux gentils comme tout, mais qui ont tellement besoin de temps et de suivit pour sortir de tout ça. Ils nous ont brièvement racontés, mais ne sont pas rentrés dans les détails, je pense que c’était trop dur. Ils voient mon bébé, mon tout petit et leurs yeux s’illuminent. L’un a 2 enfants et seulement 20 ans (aaaah, me dis-je, déjà que je me trouve trop jeune pour en avoir un), l’autre me dit tout sourire que pas encore mais qu’il voudrait bien oui un jour.

Ils ne veulent pas déranger, ils se reposent bcp, au bout de 2 jours ils nous remercient du fond du cœur et s’en vont. Zut, j’ai pas pensé à leur dire qu’ils pouvaient revenir si ils se trouvent sans personne pour les héberger, s’ils ont besoin de qlqch… Trop tard, ils sont déjà loin. 

Ils partent et on recommence, cette fois 2 libiens, ils arrivent, le sourire aux lèvres, envie de nous aider plus que nécessaire. En une journée ils nous ont aidés à faire 100 choses qu’on devait faire mais qu’on mettait du temps à faire. Ils ont classés, rangés, lavés, bref on en reste scotchées. L’un voit mon bébé et il est en adoration, j’ai en plus gagné une nounou, lui dis-je! Ça le fait rire. L’autre nous raconte son histoire dans les détails, avec une telle sérénité.

Cette fois j’oublie pas de leur dire qu’ils sont bienvenus qu’ils peuvent nous appeler au besoin, ils comprennent aussi qu’on a besoin de se reposer aussi avec tout ça. 

Ce fut une semaine d’échange, de partage, d’accueil de rire et de tristesse, ils furent tous les 4 tellement gentils et compréhensifs, j’en fut touchée, plus que ce que j’aurai cru. Je l’ai fait pcq je trouvais ça normal et ils m’ont émotionnée. Je continuerai, ça il n’y a pas de doutes. Merci à tous les bénévols de nous aider à faire ça.